Comment socialiser un chiot : la pire erreur à éviter

Socialiser Chiot et chatSavez-vous que les problèmes de comportement sont la plus grande menace pour le lien entre le maître ou la maîtresse et son chiot. En fait, les problèmes de comportement sont la première cause d’abandons de chiots ou de chiens dans les refuges.

L’éducation du chiot, pourquoi ?

Dès leur plus jeune âge, les chiots doivent être exposés à autant de personnes, d’animaux, de stimuli et d’environnements nouveaux qu’il est possible de faire en toute sécurité et sans provoquer de sur-stimulation qui se manifesterait par une peur excessive ou un comportement de fuite.

C’est pourquoi une grande majorité de vétérinaires et de comportementalistes pour chien estiment qu’il est important de commencer à socialiser un chiot avant l’âge de 3 mois. Même si la vaccination n’est pas terminée. C’est capital pour la relation entre le chien et son maitre et pour bien éduquer son chiot qui deviendra un merveilleux compagnon. À cet âge, dresser son chiot devient plus facile si la socialisation est bien faite. La complicité sera totale. Les comportements agressifs dus à la peur seront minimisés.

Les trois premiers mois sont la période où la sociabilité l’emporte sur la peur. C’est la principale période pour les chiots où ils peuvent apprendre à s’adapter à de nouvelles personnes, de nouveaux animaux et faire de nouvelles expériences. Une socialisation incomplète ou inadaptée pendant cette période importante peut augmenter le risque d’avoir un problème de comportement à l’âge adulte, notamment la peur et l’agressivité.

Il sera important également de commencer l’éducation de votre animal. Lui apprendre à obéir à quelques ordres de base ainsi que le rappel. En éducation canine, apprendre le rappel est peut être l’un des commandements les plus importants pour éviter de générer une situation dramatique qui se termine chez le vétérinaire.

Imaginez : votre chien, qui n’est pas en laisse, veut traverser la rue alors qu’une voiture arrive, car il a vu un chat sur le trottoir d’en face ou pire, une chienne en chaleur. Malheureusement, lors de son éducation vous n’avez pas travaillé le rappel ! Que va-t-il se passer ?

Pensez donc à éduquer votre chiot au rappel, sinon… gros problème pour votre compagnon, quelle réponse allez-vous donner à votre famille en rentrant à la maison ?

La première cause de décès chez les chiens

Contrairement à la croyance populaire, la première raison de décès chez tous les chiens de moins de 3 ans ne sont pas les problèmes de santé. Ce sont les problèmes de comportement générer par une éducation incomplète qui provoquent des accidents, ou se concluent par une euthanasie !

Bien que le système immunitaire des chiots soit encore en développement pendant ces premiers mois, l’association de l’immunité maternelle, de la vaccination primaire et des soins appropriés rend le risque d’infection relativement faible par rapport au risque de décès dû à un problème de comportement. N’ayez pas peur pour votre animal et ne craignez pas pour sa santé.

Dans tous les cas, la consultation chez le vétérinaire doit être votre premier réflexe.« Mais les honoraires sont chers » me direz-vous.
La solution est peut-être ICI !
Et votre compagnon vous donnera encore de nombreuses années de joie.

 

Commencez à socialiser votre chiot très tôt

Socialiser un chiotLes vétérinaires spécialisés dans le comportement canin (comportementaliste) recommandent que les propriétaires profitent de toutes les occasions pour exposer leurs jeunes chiots.

En général, l’éducation d’un chiot peut commencer dès l’âge de 8 semaines. Cet âge est propice pour apprendre le bon comportement qui lui restera pour la vie.

Débutez à votre domicile, dans un environnement où le risque de maladie peut être minimisé. C’est un excellent moyen de renforcer le lien entre vous et votre animal. Dès le 3è mois, inscrivez votre compagnon à 4 pattes dans un centre de socialisation pour chiot. Cela lui permettra d’être exposé à une grande variété de stimuli et de s’habituer à côtoyer ses congénères. Cela deviendra sa deuxième famille.

Ce que vous devez faire après la naissance de votre chiot

Manipulez-le doucement, ainsi il va apprendre à accepter la palpation de toutes les parties de son corps. Tous les efforts doivent être faits pour l’exposer au plus grand nombre possible de personnes différentes, d’animaux bien socialisés, de situations, de lieux, etc.

« Ne sortez pas sans lui »

Les chiots doivent être encouragés à explorer leur environnement, maison, jardin. Utilisez des jouets et des jeux interactifs. Une variété de surfaces, de tunnels, d’escaliers, de chutes et d’autres stimuli peuvent enrichir l’apprentissage du chiot. Attention, il est important que votre compagnon vous accompagne en voiture chaque fois que c’est possible.

Chaque chiot doit être en bonne santé et avoir des vaccins à jour et être exempt de maladies et de parasites avant d’entrer dans un cours d’éducation canine. La visite d’un parc canin très fréquenté par des chiens dont le statut vaccinal ou sanitaire est inconnu doit être évitée.

L’éducation d’un chiot à la maison ou dans une école du chiot doit être basée sur le renforcement positif avec des récompenses fréquentes : compliments, caresses, jeux et/ou friandises. Un entraînement positif et cohérent est associé à moins de problèmes de comportement et à une plus grande obéissance que les méthodes qui impliquent des punitions et encouragent la domination humaine.

Prévoyez du temps pour que le chiot puisse jouer seuls avec ses jouets préférés ou faire la sieste dans des endroits sûrs comme des caisses ou une cage. Cela apprend aux chiots à s’amuser et peut contribuer à prévenir le problème de sur attachement à leurs propriétaires. Continuer à offrir aux chiens une grande variété d’expériences au cours de leur première année de vie, c’est très utile pour prévenir les comportements liés à la séparation.

Socialiser Chiot et chatN’oubliez pas de familiariser votre animal au confinement à l’aide de cages ou d’enclos.  Cela lui assure un endroit sûr et sécurisé pour se reposer. Les chiots habitués à être mis en cage sont moins stressés s’ils doivent être hospitalisés ou confinés pour les voyages en avion ou en voiture.

Une socialisation précoce et adéquate ainsi qu’une éducation positive peuvent contribuer à diminuer la peur en face de situations inhabituelles et prévenir les problèmes de comportement et à améliorer les liens entre les humains et les chiens.

« Votre chien sera l’ami de tous et ne finira pas dans un refuge… ni même euthanasié ! »

Bien que les trois premiers mois constituent la période de socialisation la plus importante dans la vie d’un chiot, les maitres qui ont passé cette étape sont fortement encouragés à continuer à socialiser leur animal avec autant de personnes, d’animaux et d’endroits que possible.

Ainsi votre chiot deviendra en grandissant votre meilleur ami et surtout, quelle que soit la situation, sera le meilleur ami de votre famille, de vos amis, de leurs chiens, des enfants et des chiens de vos voisins.

 

 

Interdiction de copier !