Moins vous punissez un chien, mieux il vous obéit !

punir son chienPourquoi punir un chien afin de modifier un mauvais comportement est à proscrire ? Pourtant cette approche est encore couramment utilisée en dressage canin. Lisez la suite pour découvrir la réponse.

 

 

Pourquoi devez-vous éviter de punir un chien ?

Certaines punitions semblent anodines au maître, comme crier « non » lorsque votre animal se comporte mal. Avec un chien peureux qui aboie, par exemple.

D’autres punitions sont plus sévères, telles que le fait de tirer par saccades sur un collier étrangleur ou un collier à pince pour empêcher votre chien de tirer sur la laisse.

De jeter un chien sur le dos, en rouleau alpha, lorsqu’il pince. De serrer un collier autour du cou d’un chien ou d’un chiot et de lui couper l’alimentation en air jusqu’à ce qu’il se soumette, ou d’éduquer son chien avec un collier électronique pour l’empêcher d’aboyer.

La punition est souvent un outil de première ligne utilisée comme une des nombreuses techniques de dressage en éducation canine, tant par le maître que par les dresseurs de chiens traditionnels. Son utilisation est associée à de multiples effets néfastes graves.  Cette approche ne tient pas compte de la psychologie canine et peut déclencher des problèmes de comportement.

Ces effets néfastes peuvent mettre en danger la sécurité de l’animal et de la personne qui administre la punition. En raison de ces risques pour la sécurité, mieux vaut s’abstenir.

Les effets néfastes de la punition ont été bien documentés, en particulier au début des années 1960. Des vétérinaires et comportementalistes vous présentent ici  les bases du dressage de chien pour apprendre à obéir qui ont faits leurs preuves.

Par exemple, si la punition n’est pas assez forte, l’animal peut s’y habituer, de sorte que son propriétaire doit en augmenter l’intensité. Par exemple, le collier de dressage électronique anti-aboiement peut provoquer des brûlures chez les chiens.

Punir son chienLes colliers d’étranglement peuvent endommager la trachée, augmenter la pression intra oculaire chez les chiens et donc potentiellement aggraver ou contribuer au glaucome chez certaines races : Jack Russel, Berger australien, Pomsky, Pitbull etc. Ils peuvent également provoquer un œdème pulmonaire (eau dans les poumons) en raison d’une obstruction temporaire des voies aériennes supérieures, et causer des lésions nerveuses.

Quels sont les dangers lorsque vous punissez un chien ?

Il a été démontré que les punitions peuvent provoquer un comportement agressif chez de nombreuses races de chien tel le Rottweiler, le malinois, etc. surtout si c’est un chien dominant.

Ainsi, le recours aux punitions peut faire courir au maître-chien qui les administre ou à toute personne proche de l’animal le risque d’être mordue ou attaquée. La punition peut supprimer un comportement agressif et craintif lorsqu’elle est utilisée, mais elle ne peut pas changer la cause sous-jacente du comportement du chien et l’inciter à mordre.

Par exemple, si l’animal a un comportement agressif dû à la peur, l’utilisation de la force pour mettre fin aux réactions de peur rendra l’animal encore plus craintif tout en supprimant ou en masquant les signes extérieurs de la peur (par exemple, une menace).

Par conséquent, si l’animal est confronté à une situation où il a extrêmement peur, il peut soudainement réagir avec une agressivité accrue et avec moins de signes d’avertissement. Il sera catégorisé chien agressif, si cela se termine par une morsure; alors que ce n’est pas le cas.

En d’autres termes, il peut attaquer avec plus d’agressivité avec ou sans avertissement, ce qui le rend beaucoup plus dangereux pour les humains et les autres animaux. Il est donc important de comprendre son chien est ne pas le classer dans les chiens agressifs.

Existe-t-il une meilleure solution de dressage ?

L’une des raisons les plus impérieuses de ne pas recourir à la punition en éducation canine est que celle-ci ne tient pas compte du fait que le mauvais comportement se produit souvent parce qu’il a été renforcé d’une manière ou d’une autre — intentionnellement ou non — par son maître ou par un éducateur peu compétent.

En d’autres termes, les propriétaires ont tendance à punir les mauvais comportements de temps en temps tout en récompensant par inadvertance ces mêmes comportements à d’autres moments. Cette incohérence est source de confusion pour l’animal et peut provoquer de l’anxiété. La réponse est peut-être dans cette vidéo.

Le renforcement positif : des résultats rapides pour dresser un chien qui aboie  

Pensez-y ! La punition ne dit pas au chien ou au chiot ce qu’il doit faire à la place de son mauvais comportement. Sans une action alternative appropriée, l’animal peut ne pas avoir d’autre choix que d’adopter le comportement indésirable.

Une approche plus appropriée, pour résoudre les problèmes consiste à déterminer ce qui renforce le comportement indésirable et à l’annuler en renforçant un autre comportement à la place.

Par exemple, sauter sur les gens pour les saluer afin d’attirer leur attention est une mauvaise habitude classique. Les personnes leur prêtent généralement de l’attention en parlant ou en criant, en les repoussant vers le bas ou en les touchant d’une autre manière. Cela va renforcer le comportement de votre « toutou ».

Une meilleure solution consiste à ne pas leur porter attention en se tenant silencieusement et complètement immobile, puis à récompenser immédiatement le chien en lui accordant de l’attention avec une caresse ou des friandises une fois qu’il s’est assis. Mais pas avant.

Cette approche fondée sur l’utilisation du renforcement positif et du dressage de chien au clicker permet de mieux leur apprendre quel bon comportement l’on attend d’eux.

Alors, êtes-vous prêt à modifier votre dressage pour « guérir » votre chien ou surtout votre chiot ?  Si oui, pourquoi ne pas regarder ces vidéos pleines de conseils pratiques réalisées par des éducateurs et comportementalistes canins reconnus. Cliquez ici et voyez la vie avec votre chien être transformée.

Interdiction de copier !